Panier
experts science of sleep  |  pédagogique

L'influence du sommeil sur les performances de grands sportifs
Questions/Réponses avec Jon Williams

experts science of sleep  |  pédagogique

L'influence du sommeil sur les performances de grands sportifs
Questions/Réponses avec Jon Williams

L'influence du sommeil sur les performances de grands sportifs <br>Questions/Réponses avec Jon Williams

 

Nous sommes ravis de vous présenter aujourd'hui Jon Williams - nutritionniste de l'équipe de la Fédération galloise de rugby à XV et directeur de Pro Athlete Supplements (PAS). Jon s'est très aimablement prêté au jeu de nos Questions/Réponses.

Nous avons interrogé Jon (à gauche sur la photo, avec son associé Darren Campbell qui a fondé PAS en 2006) sur les types de pressions et de tensions que doivent gérer les athlètes pendant leurs temps de récupération et sur les facteurs qui contribuent à la réussite des plus grands champions.

Quels sont les principaux défis que doivent relever les joueurs de rugby professionnels pour rester au sommet de leur forme, sachant qu'il s'agit d'un sport où les contacts physiques peuvent être très violents ?

« La récupération des athlètes après un match important s'accompagne d'énormément de pressions. Quand on est spectateur, on ne voit que la surface des efforts que déploient ces grands sportifs pour se préparer à une rencontre. Entre deux matchs, ils ne disposent que de très peu de temps pour retrouver leur forme à 100 %. Dès le lundi, ils doivent reprendre l'entraînement, et ça, semaine après semaine. Pour jouer à un tel niveau, chaque rugbyman doit passer une semaine complète à se remettre en condition, à développer sa force et à améliorer ses capacités de jeu. »

Quel est donc le secret d'une récupération efficace ?

« C'est très simple : un régime alimentaire adapté et une bonne qualité de sommeil. Ces dernières années, on a beaucoup parlé du rôle que joue le sommeil dans le sport. Dans le cyclisme, la Team Sky l'a bien compris en transportant ses propres matelas et oreillers pendant toutes ses courses pour permettre à ses coureurs de mieux dormir. Quand l'enjeu est si important, pourquoi mettre en péril les performances de votre champion en lui offrant une mauvaise nuit de sommeil ? »

*Pour en savoir plus sur Simba, le matelas le plus perfectionné au monde, cliquez ici !

Vous venez de dire que le sommeil a une place de plus en plus importante dans le sport. Une mauvaise nuit de sommeil peut-elle vraiment affecter les performances d'un athlète ?

« Si un athlète dort mal ou pas assez, cela peut avoir des conséquences très négatives sur sa forme. Une nuit blanche est l'équivalent d'un taux d'alcoolémie de 0,1 %, ce qui dépasse la limite autorisée par la loi pour prendre le volant. Le débit de parole du joueur sera plus lent. Son équilibre, sa vision et ses réactions seront également impactés. Une étude récente a montré que les temps de réaction étaient 50 % plus lents et que la précision était également beaucoup plus faible. Quand on joue au niveau professionnel, où les marges entre la victoire et la défaite sont souvent infimes, ceci peut faire toute la différence entre perdre et gagner, au niveau personnel, mais aussi collectif. »

Quels conseils donnez-vous à vos athlètes en matière de sommeil ?

« Il a été prouvé qu'un athlète qui ne dort que 6 heures par nuit ou moins s'expose à un plus grand nombre de blessures. Une étude a d'ailleurs trouvé que le nombre d'heures de sommeil était le meilleur indicateur du nombre de blessures possibles. Il n'est pas surprenant que le sommeil soit si important pour un athlète vu le nombre de processus de récupération qui entrent en jeu quand on dort. Pendant notre sommeil, nos muscles se reposent, ils se nourrissent de nutriments et notre cerveau se déconnecte. Je recommande 8 heures de sommeil par nuit pour permettre au corps de récupérer complètement. »

Y a-t-il des facteurs spécifiques qui peuvent perturber la nuit de sommeil d'un athlète ?

« L'une des causes principales est le stress du match. L'anxiété, l'excitation, l'adrénaline et le fait de dormir dans un endroit différent, comme une chambre d'hôtel, peuvent empêcher un joueur de fermer l'œil de la nuit. Et s'ils ont déjà passé une nuit blanche avant une rencontre importante, ce souvenir peut exacerber le problème et devenir une source d'anxiété. Trouver le sommeil après un match est tout aussi difficile, en raison des quantités de caféine que consomment les joueurs avant un match, des retards, des prolongations et de l'adrénaline. »

Quelle approche adoptez-vous avec vos champions en matière de nutrition ?

« Dès que les joueurs quittent le terrain, ma mission consiste à réapprovisionner leurs muscles en glycogène, à les réhydrater, à favoriser la réparation musculaire et à réduire les taux de cortisol présents dans le corps. J'utilise un mélange d'électrolyte à base d'acides aminés à chaîne latérale ramifiée (AGF-2) dans une boisson isotonique (Pro Iso). Dans les vestiaires, les joueurs boivent aussi une boisson contenant des glucides et des protéines pour démarrer ce processus. Je poursuis la récupération avec des snacks sains comme des bâtons de poulet et des brochettes au saumon jusqu'à ce que les joueurs se sentent prêts à manger un repas équilibré une heure plus tard.

Il est aussi très important de consommer la bonne quantité de protéines, glucides et lipides chaque jour, de manger à des intervalles réguliers et de s'hydrater correctement.

En termes de réparation des tissus mous abîmés pendant un match, la consommation quotidienne de protéines à raison d'environ 2 grammes par kilo de muscles est un bon guide. Visez une dose de 40 à 50 grammes avant d'aller vous coucher pour profiter des vertus réparatrices du sommeil. »

Vous avez mis au point un complément pour le sommeil qui favorise les processus de récupération après l'exercice physique. Pouvez-vous nous expliquer comment il fonctionne ?

“« Nous voulions créer un produit qui aiderait les athlètes à dormir et à récupérer pendant la nuit. Notre Night Time Recharge (ou "NTR" pour faire court) associe du L-tryptophane, de la poudre de cerise active, de la L-taurine, de la L-glycine, des acides aminés à chaîne ramifiée et du magnésium. La cerise active contient naturellement de la mélatonine, l'hormone qui anticipe la tombée de la nuit et qui nous prépare au sommeil. La taurine et la glycine sont des acides aminés qui ont un effet calmant sur les neurotransmetteurs et le magnésium favorise la relaxation musculaire. On a eu d'excellents retours de la part des athlètes. Beaucoup sont vraiment bluffés par le résultat. Du coup, c'est devenu un élément essentiel des protocoles de nos journées de match. Avec 10 matchs de prévu, tous commençant à 20 heures, et des séjours dans différents hôtels, le NTR pourrait être un produit très utile pour la Tournée de l'équipe des Lions britanniques et irlandais de rugby à XV 2017, qui se disputera en Nouvelle-Zélande. »

Nous espérons que cette interview vous a plu. Un grand merci à Jon Williams, BSc. Pour acheter un Simba, le matelas le plus perfectionné au monde, cliquez ici !

*PAS est le fournisseur officiel de la Fédération galloise de rugby à XV, de la Fédération de football de Galles, du Leicester City Football Club détenteur actuel du titre de champion du Football League Championship, et des Lions britanniques et irlandais.

 

Envie d'en savoir plus sur Simba?

Découvrez notre matelas Découvrez notre histoire